logo

Bio

Biographie

« Un artiste extraordinaire »
Mischa Maïsky
« Un violoncelliste de classe mondiale »
Bernard Greenhouse
« Un des plus grands talents de sa génération »
Lluis Claret
« Un talent exceptionnel »
Philippe Muller
-

Le violoncelliste français Guillaume Martigné a été formé par Mark Drobinsky, lui-même disciple de Mstislav Rostropovitch.

Il part ensuite se perfectionner aux Etats-Unis auprès de Bernard Greenhouse, fondateur du Beaux Arts Trio, qui l’accueille chez lui et lui offre son enseignement.

Il intègre en 2003 un troisième cycle de perfectionnement dans la classe de Philippe Müller (CNSM).

Guillaume Martigné est lauréat de sept concours internationaux.

Depuis ses débuts à l’âge de treize ans, il se produit en soliste avec orchestre dans les différents concertos du répertoire, avec par exemple le Moscow Musica Viva (dir. Alexander Rudin), l’Orchestre Symphonique de Kazan (dir. Fuat Manzurov), l’Orchestre Symphonique de l’Oural (dir. Dimitri Liss).

Par ailleurs, il a l’occasion de se produire aux côtés de musiciens tels que Martha Arguerich, Ivry Gitlis, Mischa Maisky, Nemanja Radulovitch, Alexandra Conunova, Alexandra Soumm…

Il se produit dans des salles françaises telles que la Philharmonie, Radio France, le Théâtre du Châtelet, la salle Pleyel, le TCE…

Il donne aussi de nombreux concerts à l’étranger dans une soixantaine de pays.

Guillaume Martigné a rejoint en 2010 le Quatuor Psophos.

Son disque des suites de Britten, sorti chez Klarthe, a été distingué comme un des meilleurs disques 2015 par France-Musique et a obtenu les quatre étoiles de Classica. Son nouveau disque en solo autour de Weinberg sortira fin 2020.

Guillaume Martigné joue un superbe Rogeri de 1690.